top of page
  • Photo du rédacteur.

Chantage "FRONTIERES" : Les 'Frontières' deviennent une arme diplomatique.

Par K. Yung


En 1953 : Prisonniers de guerre anticommuniste en Corée


Chantage aux prisonniers de guerre comme aux flux migratoires, missiles et bombes nucléaires


Pour lire cet article PDF file :
Chantage 'Frontières' p.8
.pdf
Télécharger PDF • 1.71MB



président sud-coréen Rhee Syngman

(Juillet 1948-Avril 1960)


18 juin 1953 – Libération de 35 000 prisonniers de guerre par le président sud-coréen Rhee Syngman.


Le président Syngman a demandé aux États-Unis de promettre des garanties de sécurité avant l'accord d'armistice et a annoncé une déclaration conjointe indiquant que le traité de défense mutuelle Corée-États-Unis serait signé une semaine avant la signature effective de l'accord d'armistice.

548 vues0 commentaire

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page