top of page
  • Photo du rédacteur.

Et si la Corée avait perdu la guerre des années 50 ? Plan B à l’île de Jeju ou aux îles de Samoa


La bataille de la rivière Nakdong

article 6.25 - Webzine l7 Juillet 4p
.pdf
Télécharger PDF • 549KB

Au début de la guerre de Corée, qui a commencé à 4 heures du matin le 6 juin 1950 par l’attaque des forces nord-coréennes, l'armée sud-coréenne, qui n'avait ni combattants ni chars, s'est précipitée vers le sud reculant à toute allure. Heureusement, avec le soutien des forces de l'ONU, dirigées par les États-Unis, les unités de chars nord-coréens ont pu être stoppées. L'armée nord-coréenne était forte avec le soutien de l'Union Soviétique et des soldats chinois, aussi les forces de l'ONU étaient en grande difficulté ; la guerre est tombée dans une impasse autour de la rivière Nakdong. Dans une situation où il est plus difficile pour l'armée nord-coréenne d'envahir le sud, ou pour les forces sud-coréennes et onusiennes d'envahir le nord, l'armée américaine est venue arrêter l'expansion du communisme, mais la lutte fut très difficile. Ainsi, afin de réduire les pertes excessives, le projet fut d'abandonner la Corée du Sud et de retirer les forces de l'ONU.


Le commandement des forces de l’ONU ont réfléchi sur le Plan B d’immédiatement abandonné la rivière Nakdong et de relocaliser les Coréens vers des îles éloignées comme Kuomindang à Taïwan reculé du continent et des communistes.

L’Amérique ne voulait pas être envahie par le régime communiste. Il s'agit de déplacer les sud-coréens sur l'île de Jeju proche pour contrôler la Corée du Nord et l'Union soviétique. Cependant, comme l'île de Jeju est une île volcanique faite de basalte, il est difficile de s'approvisionner en eau potable et les rivières. En effet, évidemment, des centaines de milliers de personnes migrent soudainement vers l'île de Jeju, ce qui perturbera l'approvisionnement en eau potable. De plus, l'armée nord-coréenne était si proche qu'il était facile de devenir communiste.


Bien que l'île de Jeju ait été mise de côté et que le territoire du Japon ait été envisagé, il a été jugé qu'il serait très difficile d'établir un gouvernement coréen car la Corée et le Japon auront causé beaucoup de frictions.


Enfin, considérons les petites îles américaines Samoa proches de l'Australie dans l'hémisphère sud. C'est une petite île volcanique d'environ 90 000 habitants, 1,5 fois la taille de l'île de Jeju, plus éloignée de la Corée qu'Hawaï. L'industrie principale est la culture de la pomme de terre, et à la fin du 19ème siècle, les palmiers étaient principalement cultivés.


Après avoir déménagé au Japon provisoirement Il s'agissait d'un nouveau plan pour la Corée visant à achever des installations résidentielles pouvant accueillir 1 million de personnes aux Samoa occidentales, puis à sélectionner et à déplacer des civils, des soldats et des hauts fonctionnaires du gouvernement par bateau. La plupart des Coréens seront laissés sur la péninsule coréenne qui appartient à la Corée du Nord, et les États-Unis mettront en place un gouvernement provisoire pour la Corée du Sud pour répondre à la Corée du Nord en sélectionnant ceux qui dirigeront la Corée du Sud à l'avenir. Bien sûr, il s'agissait de projets qui ne reflétaient pas du tout les opinions des Coréens, et ces plans B n'étaient pas réellement reflétés, et il s'est avéré qu'il s'agissait du contenu d'un document américain classifié qui a été levé après le 53e armistice. Ce plan B a été proposé au chef d'état-major de l'armée par l'intermédiaire du commandant de la 8e armée américaine. Le général MacArthur, qui commandait le débarquement Incheon, aurait envisagé un plan pour abandonner la Corée.


Le plan B de retrait de la bataille sanglante de la rivière Nakdong intervient, alors un général, Walton Walker, s'oppose fermement au plan de retrait. Alors que de nombreux Américains songeaient à se désengager, le général Walton les a encouragé à continuer. Une opération ‘Stand or Die’ est menée pour défendre la rivière Nakdong même si on y meurt. ''Walton lui-même protégea la Corée jusqu'à la fin, même au prix de sa vie. « Nous ne pouvons jamais reculer. Quoi qu'il arrive, il n'y aura jamais de recul. La Corée doit être protégée. S'il y a quelqu'un qui se retire, j'organiserai les funérailles moi-même ». Il a risqué sa vie pour protéger la Corée. En fin de compte, le fait que le front de la rivière Nakdong ne se soit pas effondré était en grande partie dû au général Walton Walker.



Walton Harris Walker est un général de l'armée américaine qui fut le premier commandant

de la 8ᵉ armée américaine en Corée au début de la guerre. Il est mort dans un accident de Jeep en Corée du Sud.


Après avoir surmonté l'infériorité numérique de cette manière, des troupes supplémentaires sont arrivées et l'opération de débarquement d'Incheon a pu être lancée. Cependant, en raison de l'intervention des forces communistes chinoises en 1951, la retraite de 1.4 s'est produite. La Corée va à nouveau disparaître lorsque la nouvelle crise ​est arrivée, on dit que le plan B de relocalisation des îles Samoa en Océanie a été à nouveau revu. Heureusement, le plan de relocalisation n'a pas été mis en œuvre, sinon à quoi ressemblerait la Corée de nos jours s'il aurait été réalisé ?


En supposant que la République de Corée ait été transférée vers les îles Samoa occidentales, cela aurait été un obstacle à la reconquête de la terre de Corée parce qu'elle était occupée par la colonisation et pour la vie locale. La distance était trop grande, et les États-Unis n'auraient pas fourni suffisamment d'aide. En fin de compte, on ne sait pas combien de temps il aurait fallu pour développer l'agriculture dans un pays insulaire éloigné, créer une industrie et renforcer la puissance militaire pour affronter la Corée du Nord. En premier lieu, non seulement la nation entière ne pourrait pas se déplacer rapidement, mais la population locale aurait été absorbée par la Corée du Nord. Je remercie sincèrement tous les anciens combattants qui ont risqué leur vie pour empêcher que la ligne de défense de la rivière Nakdong ne soit anéantie.

(propos recuillis par ‘Ô’)




248 vues0 commentaire

Comments


bottom of page