top of page
  • Photo du rédacteur.

Le nom de Ônomad, abrégé “Onsaemi Nomads” est inspiré du nom de l’école lycéenne Onsaemi

Dernière mise à jour : 27 janv. 2020



Le nom de Ônomad, abrégé “Onsaemi Nomads” est inspiré du nom de l’école lycéenne Onsaemi, le coréen pur signifiant ‘toute nature comme toujours sans jamais diviser et modifier’ et créé par le proviseur–éditeur LEE ChulHo de l’école secondaire Onsaemi, à Busan, en Corée du Sud.


Les lycéens ne vont pas à l’école quotidiennement et plutôt voyagent à pied à travers toutes les régions de la Corée au printemps , puis celles de l’Inde, en minibus. 20 pays européens sont également parcourus pendant les trois mois de l’été, en minibus, depuis 2013. Puis vient l’Asie du sud-est où les lycéens font du trekking sur l’Anna Purna de l’Himalaya, au Népal. Une éducation nomade qui promeut le Pungmulnori, musique folklorique traditionnelle, sur le chemin de chaque ville pour financer les frais de voyage. « Freedom » de vie-éducation, digital nomads, une nouvelle mode de vie qui invite à la pratique des échanges culturelles avec les pays de passage : on ne vit pas dans une seule nation mais plutôt dans le bassin commun de « nos nations ».


(photo : le Pungmulnori, rituels à Trocadero)


LEE ChulHo,

proviseur de lycée Onsaemi à Busan, Corée du Sud

éditeur Ônomad

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page