top of page
  • Photo du rédacteur.

LUXEMBOURG : s'installer par l'investissement des expatriés hors Europe


European Finance Summit' à l'European Convention Center à Luxembourg-Kirchberg.


Pendant ce ‘European Finance Summit' du 5 mars plusieures conférences réunissant des experts européens ont eu lieu. Il y a avait aussi un espace d’exposition pour start-ups, un cocktail de networking et la 11e édition de la cérémonie des Luxembourg Finance Awards. Cette année, l’événement était divisé en deux thèmes principaux: l’évolution de l’industrie du paiement (le matin) et le nouveau paysage financier, détaillé par des experts européens à l’Horizon 2030 (l’après-midi).


Plusieurs conférenciers invités et experts renommés ont discuté des dernières tendances du secteur financier, à savoir l’open finance, les tendances actuelles des paiements, la PSD2, les nouvelles approches des consommateurs, l’évolution des services financiers dans l’économie numérique, l’impact investment et les investissements verts, sans oublier de réfléchir sur le paysage futur. Les orateurs étaient: Nicolas Mackel, PDG de Luxembourg for Finance; Gilbert Fridgen, détenteur de la Chaire en Services Financiers Digitaux à l’Université du Luxembourg ; Bertrand Perez, Libra Association; Nasir Zubairi, PDG de LHoFT; Jonathan Prince, Finologee; Benjamin Belais, Lydia; Florian Graillot, Astorya.vc; Olivia Vinden, Alpha FMC UK; Marc Hemmerling, ABBL; Balazs Barna, TransferWise; Paola Papanicolaou, IntesaSanpaolo; et Matteo Rizzi, auteur du livre « Talents Rebels » et co-fondateur de FintechStage.


Comme chaque année, les demi-finales de la competition «  Pitch Your Startup » étaient organisées en marge de l’évènement pour les catégories suivantes: Fintech, Regtech et Insurtech. La finale aura lieu en Septembre, le vainqueur recevant 50 000 €. Dans la catégorie Fintech, la start-up gagnante était SikobaPay, présentée par son directeur Aleksander Kampa.



Luxembourg: “Quality Investors”programme

Nouveau visa de résident de pays tiers hors EU pour l'investissement +500.000 Euros Selon la nouvelle loi, le ministre accordera le permis de séjour au Luxembourg aux "investisseurs" de tout ressortissant de pays tiers: Qui investira au moins 500 000 euros dans une entreprise existante, ayant son siège social au Grand-Duché de Luxembourg, tout en s'engageant à maintenir l'investissement pendant au moins cinq ans, ou Qui investira au moins 500 000 euros dans une entreprise à créer, ayant son siège social au Grand-Duché de Luxembourg, et ayant une activité commerciale ou artisanale avec l'engagement de créer au moins cinq emplois à pourvoir en collaboration avec l'ADEM ( Chômage) dans les trois ans suivant la création de l'entreprise, ou Qui investira au moins 3 millions d'euros dans une structure d'investissement et de gestion existante ou à créer avec son siège social au Grand-Duché de Luxembourg et en conservant localement une structure appropriée, ou Qui investira au moins 20 millions d'euros sous forme de dépôt dans une institution financière luxembourgeoise avec l'engagement de maintenir cet investissement pendant une période minimale de cinq ans. Les investissements immobiliers sont exclus des critères d'éligibilité. L'idée est d'attirer des gens fortunés du Moyen-Orient, de Russie, d'Amérique du Sud ou d'Asie. Renseignement : globalresidence21@gmail.com

20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page