top of page
  • Photo du rédacteur.

Quel futur pour la péninsule coréenne?Nous pourrions aussi dire quel futur pour l’Asie du Nord-Est?


Par l'ambassaeur de Citoyens DMZ, Partrick Jouan


Les 3 pays de l’Asie du Nord Est, Chine Corée du Sud et Japon ont réussi un développement impressionnant en quelques années, malgré des idéologies des systèmes politiques et économiques différents. Cette situation se retrouve concentrée dans la péninsule coréenne divisée arbitrairement au 38ème parallèle qui a créé un déséquilibre social et économique fort entre le Sud et le Nord ; où des familles ne sont pas rencontrées depuis des décennies voir même depuis 1950. Cette division étant soutenue par des puissances étrangères ne devrait pas continuer d’exister, en fait la réunification des 2 Corées serait l’étape normale d’assurer la sécurité par une interdépendance entre ces pays qui permettrait une co-prospérité de s’établir cela basé sur des valeurs communes partagées. Cet accomplissement en Asie du Nord-Est serait même un modèle pour d’autres régions du monde instables.

Lorsque des personnes vivent séparées ou lorsque des familles sont divisées, leur douleur est grande et souffrent de ne pouvoir se rencontrer et de célébrer les anniversaires et fêtes communes comme le Nouvel An ou par exemple Chuseok…

La stagnation de cette situation ne peut amener à une amélioration de tension et déséquilibre, c’est ainsi dans le monde naturelle, l’eau stagnante croupit et la vie s’arrêtera petit à petit. Cela est valable dans la société humaine. C’est aussi vrai dans la région Nord-Est de l’Asie, même en étant un défi, la réunification des 2 Corées est à l’ordre du jour tout comme en fin des années 80 la réunification de l’Allemagne et de l’Europe était une étape historiquement nécessaire pour la stabilité la paix et le développement en Europe.



«Quand le temps d’une idée est arrivée rien ne peut l’arrêter même une armée» Victor Hugo.



Historiquement le peuple coréen a une origine commune « Tan’gun » le petit fils du Ciel. Des croyances ont guidé ce peuple ainsi le chamanisme ; la mythologie et philosophie basée sur le Taoisme (la nature), le Bouddhisme (développement individuel), le confucianisme (la famille) puis le christianisme ont donné une forte identité aux coréens. C’est certainement cette « pensée coréenne » ou Esprit Coeur (Corée-Cœur) qui a permis à ce peuple qui a été envahi, dominé tout au long de son histoire de garder son intégrité et force comme une grande famille. Le néoconfucianisme a renforcé ces racines surtout à travers Yulgok puis Tasan parlant de principes de bonne gouvernance et restant ouvert à la foi chrétienne au XIX siècle tout en l’assimilant et de garder son identité de peuple guidé par le Ciel. Ce socle cette base ont permis aux Coréens du Sud de se relever des ruines de la guerre en 1953 et de devenir cette nation, demi nation, si développée et performante (personnellement je ne connais pas assez la Corée du Nord pour en parler, j’aimerais bien y aller).



Pour moi deux buts sont importants parmi d’autres : maintenir et vivre ces valeurs qui ont inspiré et guidé ce peuple, pour continuer à prospérer, sinon le confort l’auto satisfaction peuvent amener un déclin très vite comme on le constate historiquement ; un 2ème point c’est de permettre la réunification amenant un équilibre dans la péninsule coréenne et dans cette région.


l'ambassaeur de Citoyens DMZ, Partrick Jouan




269 vues0 commentaire

Comments


bottom of page