top of page
  • Photo du rédacteur.

Roman coréen : Comment ma femme s’est mariée' 아내가 결혼했다' traduit by LIM Yeong-Hee

Dernière mise à jour : 12 nov. 2020



c'est un peu Jules et Jim concocté à la sauce coréenne. Pourquoi toujours choisir entre des êtres également aimés ?

Quand un fan du Real Madrid plutôt conventionnel tombe éperdument amoureux d’une fan du FC Barcelone opposée à toute relation monogame… il va devoir réviser toutes ses idées sur les relations de couple, inventer des solutions, et accepter de changer.


Puisque l'épouse de notre supporter souhaite épouser un autre homme, sans pour autant divorcer. Comment ma femme s'est mariée, c'est un peu jules et Jim concocté à la sauce coréenne. Pourquoi toujours choisir entre des êtres également aimés ? Réflexions sur la morale, les mœurs, les us et coutumes qui déterminent si les couples doivent être mono ou polygames


Ce roman où « le ballon n’arrive jamais par où on l’attendait » brasse allègrement et sur le même plan l’histoire du football, la philosophie, le sport et l’amour. Il déplace les lignes, les angles de vue, pour introduire un peu d’air, de liberté, de tolérance et de bienveillance dans notre regard sur les autres. Ce qui fait que cette comédie désopilante est aussi un espace de pensée bourré d’énergie et de bonne humeur.


On en émerge avec l’envie, peut-être pas de taper dans un ballon, mais de croquer à pleines dents ce que la vie a à nous offrir. Un curieux mélange des

genres qui fonctionne à merveille. C'est mordant, drôle, sarcastique, ironique, piquant, railleur... C'est le football autrement. Le couple autrement, aussi...


Auteur : Park Hyun-wook

Né en 1967, à Séoul, Park Hyun-wook a étudié la sociologie à l’Université Yonsei. Il a débuté sa carrière d’écrivain avec le roman Un monde sans pitié, couronné en 2001 par un des prix littéraires décernés par l’éditeur Munhakdongne. Puis en 2006, avec Comment ma femme s’est mariée, il remporte le prix « Sekyemunhak (littérature du monde) » récompense la plus importante en Corée. Ce roman a connu un grand succès auprès des lecteurs coréens et a été adapté au cinéma, où il a également conquis le public.



Lim Yeong-hee

Traductrice en France depuis 1988. Aujourd’hui, elle est autrice, traductrice et éditrice.


Elle a publié plusieurs albums pour les enfants dont la série de Jinju en 6 tomes, un livre bilingue coréen-français. Elle traduit des romans pour adultes et pour la jeunesse ainsi que des albums illustrés et des manhwas. Notamment, elle est traductrice de l’Ecole des chats (la série de onze volumes parus chez Picquier jeunesse), couronnée par le Prix des Incorruptibles de l’année 2005-2006. En 2018, elle reçoit le prix Caméléon, prix étudiant du roman étranger traduit de l’Université Jean Moulin Lyon 3 pour sa traduction de Les romans meurtriers de Kim Tak-hwan. Elle dirige la collection de Corée chez Philippe Picquier.


Elle se sent une vraie vocation de médiatrice entre ces deux cultures. Passionnée de littérature générale, mais surtout de romans et contes pour enfants, elle veut développer la diffusion des œuvres coréennes en France, et elle prend plaisir à écrire en français des romans et contes pour la jeunesse, inspirés de légendes populaires coréennes.

13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page