top of page
  • Photo du rédacteur.

Promenade à Mt. KUMGANG (Montagne Diamant) par Kim Jung-hee



- Episode 3 -


Après quelques nuits à l’hôtel Pyongyang, nous nous sommes bien familiarisés avec les alentours. Chaque matin nous avons fait une promenade sur la berge de la rivière Taedong qui traverse de l’est à l’ouest le milieu de la ville capitale de Corée de Nord comme la Seine à Paris. Autour de la rivière Taedong se trouve le berceau historique et culturel des ancêtres coréens. En visitant la Corée du nord je suis consciente que je fais face à l’histoire de mes ancêtres coréens d’antan.


Notre hôtel est tout près de la rivière Taedong. Nous pouvons en profiter pour regarder les scènes matinales de Pyongyang, les gens marchant ou courant, les bus bondés et les gens en vélo. Ce matin nous ne pouvons pas nous promener car nous avons prévu de partir tôt pour aller visiter le Mt. Kumgang. Nous sommes très contents d’avoir cette occasion privilégiée. Kumgang San est un emblème de notre belle patrie montagneuse avec soi-disant douze milles sommets, qui se situe à l’est du pays, tout près de la frontière séparant les deux Corées. Donc s’il y a des tensions ou conflits militaires entre les Corée du sud et du nord, il n’est pas permis de s’y rendre. Périodiquement, lors des manœuvres militaires conjointes des soldats de la Corée du Sud et des USA près de la division, les nord-coréens sont en alerte maximale.

Il y a quelques années les sud-coréens avaient pu visiter Kumgang San mais depuis dix ans les gouvernements sud-coréens successifs ont interdit à leurs citoyens de se rendre sur place et ont abandonné tous leurs investissements hôteliers.


Nous sommes partis de Pyongyang très tôt le matin en passant près du très beau Complexe de Science-Technologie puis en traversant la rivière Taedong qui reflète la lumière du soleil levant, et ensuite en passant sous l’arche de l’Unification, ornée de deux femmes coréennes symbolisant les deux Corées, sur l’autoroute du sud. Sortant par le sud de Pyongyang, nous voyons de grands terrains agricoles, des plaines d’arbre fruitiers, surtout des pommiers.

Sur beaucoup de collines successives se trouvent des arbres de petites tailles résultant de plantations récentes.


L’autoroute, en direction du sud, va en ligne droite jusqu’au Kaesong ou peut aller jusqu’à Séoul. Mais cette fois-ci notre voiture a tourné à gauche vers la côte est pour aller vers la province de Kangwŏn et vers le Mt. Kumgang.

De loin, nous apercevons des chaînes de montagnes continues et traversons de nombreux tunnels successifs. Nous voyons de petits arbres fragiles avec des tuteurs à chaque côté de la route. Encore les plantations récentes. Chaque arbre avec tuteur est entouré par des cailloux blancs. J’ai remarqué toute suite que c’est un effort des gens pour soigner chaque arbre, c’est le signe que les nord-coréens n’abandonnent pas leur ambition pour le bien de leur patrie. C’est vrai qu’ils n’ont pas beaucoup de moyens pour protéger ou décorer ces arbres mais leur amour pour la patrie est immense.



Si je demande aux gens ce qu'est le patriotisme en Corée du sud, France ou Etats Unis, les gens répondront tous différemment. Mais les nord-coréens vont me répondre sauvegarder leur patrie coûte que coûte. C’est mon impression en regardant tous les gestes nord-coréens dans la vie quotidienne.

De loin on voit des groupes de maisons fermières de couleur grise avec les tuiles grises, simples mais dans un style typiquement coréen. Les villages me rappellent comment les nord-coréens reconstruisent leurs vies après la guerre de Corée. Ils construisent leurs maisons selon des plans fournis par l’état avec une surface donnée pour un certain nombre de membres par famille. L’état attribue à chaque fermier leur maison gratuitement selon leur besoin. Donc forcément ils ont construit beaucoup de maisons avec le même plan en communauté fermière.


En Corée du nord, une famille se compose souvent, d’un couple avec ses parents, et ses enfants. Si vous avez une grande famille, l’état vous attribue une grande maison. Et un jeune couple se mariant demande à la section sociale de lui attribuer un logement près d’où ils travaillent et ils l’obtiennent tôt ou tard. Notre guide nord-coréen nous a expliqué qu’il est le deuxième fils mais qu’il veut vivre avec ses parents, et il a obtenu un appartement adapté à ses besoins à Pyongyang. Il n’a déboursé aucune somme d’argent pour avoir un appartement plus grand que celui de son frère ainé. C’est le système social nord-coréen. L’état s'assure que tout le monde ait un logement selon ses besoins. C’est également vrai si vous êtes enseignant ou scientifique, vous obtenez en priorité un logement dédié. Le système nord-coréen donne à l’enseignant une place importante dans le système social parce que l’éducation est importante pour le développement des jeunes qui construiront l’avenir de pays.




Les nord-coréens savent pourquoi ils sont soudés solidement et ils construisent leurs pays malgré tous les obstacles extérieurs. Ils savent que leur patrie unique doit ne plus tomber dans les mains des agresseurs.


En direction de la province de Kangwŏn, il y a une aire de repos historique au milieu des montagnes qui s’appelle Sinhyŏn Kŭm-gang. Elle est située près d’une grande réserve d’eau avec d’énormes et magnifiques pics de roches montant vers ciel comme un énorme phœnix sortant du lac et volant vers le ciel avec ses grandes ailes. Dans le restaurant de cette aire, il y a des souvenirs authentiques locaux, et également des œufs de faisans sauvages, collectés dans ces montagnes.


Après avoir traversé plusieurs tunnels et des paysages montagneux couleur vert clair de printemps, nous entrons dans la ville de Wonsan, et sommes surpris en voyant beaucoup de camions circulants avec des matériaux de construction. Notre guide nous explique que le site touristique de Kalma est en cours de construction.

Enfin nous sommes arrivés au bord de la baie de Gosong, à l’entrée de Kumgan-san où il y a des huttes touristiques en face de l’hôtel Haegumgang. Cet hôtel est notoirement connu par l’abandon de son entretien par les sud-coréens. Cet hôtel est à l’image de la dégradation des relations entre les deux Corées. La société Hyundai (conglomérat Hyundai) a installé cet hôtel en forme de bateau de croisière ancré au bord de la baie pour recevoir les touristes sud-coréens. Malheureusement cet hôtel est vide et se dégrade par manque d’entretien et d’utilisation. Nous sommes installés en face dans une mignonne hutte bien entretenue par les nord-coréens.

Samilpo est un lac entouré d'une forêt multi essences à l’entrée de Mt. Kumgang. Au centre, il y a un ilot en forme de vache couchée. L’histoire de ce lac est celle d’un roi qui voulait se reposer une journée en regardant cette scène de nature tellement belle. Ce roi a oublié le temps qui passait et s’est aperçu en voulant quitter cet endroit, qu’il y était resté trois jours. Depuis on l’appelle le lac de trois jours(삼일포).


Mt Kumgang est une montagne rocheuse avec des milliers de pics. Les poètes et les peintres coréens se sont extasiés devant cette magnifique montagne avec ses cascades et l’eau de ses rivières de couleur émeraude. Chaque saison décorant cette montagne de couleurs différentes charme tous les visiteurs. Un fameux dicton coréen dit ‘ la visite de Mt. Kumgan est préférable après un repas’. Cela veut dire qu’après un repas qu’on apprécie mieux la beauté de Mt. Kumgang.

Nous sommes montés en suivant des chemins balisés étroits, en regardant de chaque côté les falaises et les murs de roche ayant des sapins péniblement accrochés dans les fentes des rochers, en écoutant le bruit constant des cascades de montagne. Chaque pas montant vers ces pics est assez difficile car les escaliers de roches sont irréguliers entre les bois et les plantes. Je suis très heureuse de retrouver mes montagnes coréennes.



A suivre episode 4 : Kumgang San et autour


Ecrit par Junghee Kim, coordinatrice de paix entre Corée du sud et nord.

onepeacefulkorea.org - jhlavorel@gmail.com

130 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page