top of page
  • Photo du rédacteur.

JEONJU, Future Capitale Financière Mondiale d’après Jim Rogers


Jim Rogers prédit qu’une Corée réunifiée sera le pays le plus intéressant pour investir

Le célèbre investisseur et commentateur financier américain a déclaré que si la péninsule coréenne se réunifiait et s’ouvrait au monde extérieur, elle deviendrait le pays qui va attirer le plus d’attention. Il a également confié avoir envie d’investir en Corée du Nord.

Jim Rogers est l’un des trois grands investisseurs de la planète, avec Warren Buffett et George Soros. Il considère depuis quelques années déjà le “royaume ermite” comme un futur marché émergent. Récemment, il a pris la fonction d’administrateur externe d’une entreprise sud-coréenne qui possède un terrain de golf sur les montagnes Geumgang, au nord du 38ème parallèle. Car selon lui, la situation dans ce pays communiste est identique à celle de la Chine en 1981. Tout le monde appelle à un changement, Pyongyang souhaite aussi la réunification, et les préparatifs pour une évolution sont prêts. Concernant l’ouverture du marché nord-coréen, il a expliqué que les capitaux et le savoir-faire du Sud et les ressources naturelles et la main d’œuvre à la fois qualifiée et bon marché du Nord pouvaient instaurer un rapport gagnant-gagnant. Du coup, il a conseillé aux parents d’apprendre le coréen à leurs enfants.

“ Ville” de Corée, Jeonju sera élue plus grande banque fiduciaire du monde et comme principal investisseur du monde : “Jeonju International Financial City”, affirme Jim Rogers.


Achetez des terrains près de la zone démilitarisée en Corée.


En effet, la Corée n’est plus pauvre. Nous sommes en 2019 et non en 1969. Je veux mettre tous mes atouts en Corée. L’avenir de l’économie coréenne se joue aujourd'hui. J’ai choisi Jeonju parce que le siège du service national des pensions se trouve à Jeonju.

Avec les trois principaux fonds de pension au monde avec un chiffre d’affaires cumulé de 346 000 milliards de won depuis 1988, et un rendement moyen de 5% - 8% cette année, nous sommes convaincus de devenir une ville financière internationale. Et ce n’est pas seulement une opinion personnelle : il existe de nombreux actifs et une pension nationale solide à Jeonju.

Avec le développement d’Internet et des technologies de l’information, les grandes villes comme New York et Séoul n’ont plus besoin de devenir des centres financiers. En ce qui concerne l’infrastructure relativement insuffisante dans la Silicon Valley, il y a 30 ans, Charlotte comptait 400 000 habitants. Avec l’introduction de la plus grande banque du monde, "Bank of America", Charlotte est désormais la deuxième ville financière d’Amérique et le meilleur endroit où vivre. "Beaucoup d'économistes talentueux ne veulent pas vivre à New York", déclare Rogers. "Quand vous pensez à la Silicon Valley il y a plus de 30 ans, il n'y avait rien. Et le talent est arrivé pour tout changer ." Je pense que Jeonju a une telle capacité de toucher. "


Du coup, il a conseillé aux parents

d’apprendre le coréen à leurs enfants.


L’année dernière, l'investisseur était presque obsédé par la logique de ceux qui "se sont opposés au troisième centre financier de la ville innovante de Jeonbuk", et il est clair que l’infrastructure et la population relativement pauvres ne pourraient constituer un obstacle pour le centre financier. Il est très rare que Jim Rogers insiste sur le fait qu’une ville en particulier deviendra une ville financière comme celle-ci et que le mouvement des banques mondiales est inhabituel.


3ème grande entreprise financière du monde, KNPS de Corée du Sud est basée à Jeonju. BNY MELLON (The Bank of New York Mellon Corporation), première mondiale et Sate Street, deuxième ont récemment ouvert leurs succursales à Jeonju. La plus grande banque du monde, BNY MELLON, est une entreprise financière, spécialisée principalement dans l'émission de titres, la banque privée, le Treasury Management et l’ Investment Management. Elle est présente dans 36 pays, 6 continents, avec près de 51 000 salariés. Résultats nets : 4.25 billion (2018) AUM US$ 1.7 trillion (2018) ).

La 2ème grande banque du monde, State Street a capitalisé 2.511 trillion US$ en 2018. Résultat net US$ 2.599 billion (2018) ayant une valeur similaire à celle de HYUNDAI Automobile.



Charles, CEO de BNY MELLON, a manifesté son vif intérêt pour la culture coréenne en dormant dans une maison d’hôtes située dans le Jeonju Hanok village. La "Korea Financial Investment Association" et la branche "SK Securities" ont officiellement annoncé l'ouverture d'un bureau à Jeonju. Selon Jim Rogers, Jeonju et Jeonbuk n'étaient pas une ville financière internationale.

Jim Rogers est un investisseur bien établi qui envisage l’avenir grâce à des connaissances hautement mathématiques, scientifiques et précises.

La Corée, pays d’espoir et d’optimisme, recèle d’énormes possibilités. Dans les 20 prochaines années,le pays sera le plus riche et le plus attrayant du monde

Selon les estimations futures de Goldman Sachs, d’ici 2050, la Corée du Sud sera la deuxième plus grande superpuissance au monde après les États-Unis (PIB 80 000 USD). Elle conserve la meilleure position au monde dans les domaines des semi-conducteurs, des écrans et des smartphones, et la voiture est excellente. La Corée du Sud a déclaré que si elle était unifiée avec la Corée du Nord et en raison de la synergie technologique la plus élevée au monde, elle amènerait les familles à vivre en Corée du Sud.

De plus, lorsque l’unification est connectée, des trains reliant BUSAN-BERLIN attireront des touristes du monde entier dans toute la Corée. MyeongDong, quartier touristique de Séoul, sera un peu partout en Corée et attirera des touristes du monde entier qui souhaitent visiter les BTS, K-POP et la Corée.



L’unification des deux Corées n’est pas seulement un point dans le temps, mais une réalité qui va se concrétiser plus rapidement que prévu. “La 38ème ligne va bientôt s’effondrer et disparaître et, le cas échéant, la péninsule coréenne deviendra la première destination en matière d’investissement”, ajoute Jim Rogers qui a également prédit de manière positive le potentiel de développement de la Corée dans le cadre de l’unification. “Des pays tels que le Japon et les Etats-Unis ont beaucoup emprunté à d’autres pays, mais la Corée du Sud possède également de nombreux atouts touristiques et culturels tels que les montagnes, les plages, les temples, etc.”


Rogers a étudié l’histoire à Yale et la philosophie, la politique et l’économie à Oxford et en 1969, il crée, avec Georges Soros, un autre investisseur, une société internationale d’investissement : Quantum Fund.

Pour lui, “la Corée est un pays intéressant qui peut influencer l’économie mondiale par le biais de la situation inter-coréenne”. Il a mentionné à plusieurs reprises l’unification, soulignant que le choc financier mondial pourrait se produire lorsque le taux d’intérêt américain, bas aujourd’hui, sera relevé et la croissance à long terme stoppée. La Corée peut minimiser l’impact d’un tel choc grâce à l’unification. Il est clair que Jeonbuk peut donc basculer dans un pôle financier mondial si les conditions sont favorables.


La deuxième Conférence sur la finance internationale de cette année, Jeonbuk, a été annoncée et débattue par sept dirigeants financiers mondiaux sous le slogan Jeollabuk-do, centre de la croissance de l’innovation financière au niveau mondial.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page